Projets
Localisation : Madagascar

Madagascar

Contexte et actualités

Au cœur de l’océan Indien, Madagascar, cinquième plus grande île du monde, compte environ 27 millions d’habitants, la grande majorité vivant dans des zones rurales et dans des conditions d’extrême pauvreté. Malgré ses ressources naturelles, le pays, un des moins développés au monde, se classe à la 164e place (sur 189 pays) dans l’Indice de Développement Humain 2020 du PNUD. 70,7% de la population y vit sous le seuil de pauvreté national. L’accès à l’eau potable y est un défi de taille. En 2017, seuls 54% des ménages (36% en milieu rural) avaient accès à des sources d’eau potable, 11% (6% en milieu rural) utilisaient des installations sanitaires de base. Le taux d’accès à l’électricité ne dépasserait pas les 13%.

Comptant parmi les pays les plus vulnérables aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles, Madagascar est régulièrement frappée par des cyclones et connaît des sécheresses et des inondations récurrentes qui fragilisent toujours plus les populations, en particulier dans l’extrême sud de l’île où la situation est alarmante. Trois années consécutives de sécheresse ont, en effet, plongé plus d’un million de personnes dans une sévère insécurité alimentaire, obligeant d’innombrables familles à quitter la région.

Frappée par des flambées épidémiques répétitives, Madagascar n’a pas été épargnée par la pandémie de Covid-19 et ses crises connexes. Des mois de confinement et de restrictions ont aggravé les conditions de vie des plus précaires, surtout en zone urbaine. L’impact est considérable et touche tous les secteurs (économie, santé, social…). Les prix des produits de base ont augmenté de manière vertigineuse. Avec la fermeture des écoles, d’innombrables enfants ont aussi été privés de leur seul repas de la journée.

 

La situation des enfants

Madagascar a ratifié la Convention sur les droits de l’enfant le 19 mars 1991.

Madagascar est un pays jeune, les moins de 18 ans représentent près de la moitié de la population, les 10-19 ans, 23%. Si le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans a nettement diminué (de 107 sur 1.000 naissances en 2000 à 54 en 2018), leur situation sanitaire reste préoccupante, notamment leur état nutritionnel : 49% accusent un retard de croissance ou souffrent de malnutrition chronique.

La santé, la protection et l’éducation des enfants restent des défis énormes. Beaucoup sont forcés de travailler pour subvenir aux besoins de la famille, on estime à un tiers le nombre de ceux contraints à se livrer à des travaux dangereux.

L’éducation est en crise et s’il manque cruellement de salles de classe, les disparités en matière d’accès à l’éducation sont également importantes. Bien que le nombre d’enfants scolarisés ait augmenté au cours de la dernière décennie, des centaines de milliers d’enfants et d’adolescents ne vont pas à l’école. Le taux brut de scolarisation au secondaire est très faible (34,6% en 2019).

Par ailleurs, 41% des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans et le taux de natalité chez les adolescentes est particulièrement élevé : 109,6 naissances pour 1.000 filles de 15 à 19 ans.

(Sources : Rapport sur le Développement humain 2019 & 2020, PNUD / La situation des enfants dans le monde, Unicef, 2019 / OCHA / Banque mondiale / Institut de Statistiques de l’Unesco)

 

SOS Villages d’Enfants à Madagascar

Présente dans le pays depuis 1989, SOS Villages d’Enfants Madagascar accompagne quelque 6.500 enfants, adolescents et adultes dans une quinzaine de localités avec des programmes de prise en charge alternative (pour 770 enfants et adolescents) dont 4 Villages d’Enfants SOS (Antananarivo, Toamasina, Antsirabe et Fort Dauphin), des programmes d’éducation et de formation professionnelle (pour plus de 2.000 élèves), des programmes de santé (plus de 20.000 services par an dispensés dans des centres médicaux) et des programmes de renforcement des familles (pour 650 familles). Par ailleurs, des milliers de jeunes et d’adultes bénéficient de services ponctuels en relation avec leurs droits.

Domaine

Localisation

Projets à la une

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.