Actualités

Réponse de SOS Villages d’Enfants à la guerre en Ukraine : Etat des lieux des services proposés en Ukraine et dans 15 pays d’accueil

Publié le : 8.07.2022

En Ukraine, plus de quatre mois après le début de la guerre, la situation continue de se détériorer, surtout dans le Donbass et à l’est du pays, et le bilan humain de s’alourdir. La destruction massive des infrastructures civiles et l’effondrement des services essentiels laissent au moins 24 millions de personnes dans le besoin d’une aide humanitaire. Fin juin, on enregistrait 6,3 millions de déplacés internes et 8,4 millions de personnes ayant passé les frontières depuis le 24 février (pour l’heure, on compte encore 5,3 millions de réfugiés en Europe). Il s’agit de la plus grande crise de déplacement de notre temps, un tiers des Ukrainiens ayant été contraints de fuir leurs foyers. Les déplacements forcés ont accru les risques pour les femmes et les enfants de subir violences, abus, trafics, traumatismes psychologiques et séparations familiales.

Des millions d’enfants sont affectés par la guerre, ses répercussions sur leur bien-être et leur développement seront longues et profondes. Ceux vivant en institutions ou en internats, ceux non accompagnés ou séparés de leurs parents ou encore ceux en situation d’handicap sont les plus touchés. En Ukraine, plus de 3 millions d’enfants ont besoin de services de protection et 3,3 millions d’un soutien éducatif.

Avec ses partenaires, SOS Villages d’Enfants a rapidement lancé un vaste programme d’aide d’urgence pour des milliers d’enfants et de familles en Ukraine et dans une quinzaine de pays de transit et de destination. Prévenir la séparation familiale, s’assurer que des enfants qui se retrouveraient seuls reçoivent protection et soins adaptés et essayer de réunifier les familles, telle est la mission de l’organisation. Mais il s’agit aussi de garantir un soutien immédiat, de fournir un abri, de distribuer des produits alimentaires et de première nécessité, de proposer un soutien psychosocial, de relocaliser des enfants en danger et d’accompagner enfants et familles sur le chemin de l’exil et, à plus long terme, d’aider les familles à se reconstruire.

Fin juin, SOS Villages d’Enfants avait soutenu 42.525 bénéficiaires directs et indirects en Ukraine et 3.252 dans des pays d’accueil.

Services proposés par SOS aux enfants et familles en Ukraine

SOS Ukraine, avec ses collaborateurs et ses partenaires, a continué à travailler sur le terrain, s’est implantée sur de nouveaux sites et à intensifier ses activités, surtout à Kiev, et dans de nouvelles régions où l’association et/ou ses partenaires ont proposé des services. En revanche, toutes les activités engagées dans des zones non contrôlées par le gouvernement ont complètement cessé. Cinq centres sociaux – deux ouverts en mai à Lviv et Ivano-Frankivsk – ont vu le jour tandis que de nouvelles équipes mobiles de soutien psychosocial ont été mises en place et des programmes d’aide financière pour des familles d’accueil ont été proposés dans dix régions. Fin juin, SOS Ukraine avait touché 24.438 bénéficiaires directs et 18.087 bénéficiaires indirects.

A côté de ses trois principaux programmes (soutien familial, famille d’accueil et aide d’urgence), l’association a proposé sept services pour près de 21.000 bénéficiaires :

• Relocalisation des enfants et familles (plus de 130 familles d’accueil évacuées à l’étranger).

• Aide aux familles déplacées internes (services essentiels fournis avec sept partenaires).

• Services de santé mentale et de soutien psychosocial pour des enfants déplacés et leurs tuteurs (renforcement de l’équipe, formation spécialisée pour psychologues et pédagogues sociaux, activités individuelles et de groupe).

• Ouverture de cinq centres sociaux avec entre autres services : évaluations familiales, activités psychosociales et de loisirs collectives/individuelles, distribution de médicaments et de produits alimentaires/non alimentaires, aide financière, référencement.

• Aide financière aux familles d’accueil et aux parents éloignés qui ont pris en charge des enfants (kinship families).

• Soutien aux collaborateurs SOS (relocalisation et réinstallation, appui psychosocial, aide financière).

• Travail de plaidoyer (gestion de cas de protection, évacuation de familles d’accueil de zones dangereuses, prévention de la séparation des enfants d’avec leurs familles d’accueil évacuées vers d’autres pays, sensibilisation aux besoins des enfants sans prise en charge à un environnement familial).

Services proposés par SOS dans les pays d’accueil des réfugiés

Des enfants ukrainiens vont à l’école en Autriche © SOS VE Autriche

Fin juin, dans quinze pays d’accueil, voisins ou éloignés de l’Ukraine (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie), des associations SOS avaient accueilli 3.252 personnes, bénéficiaires directs et indirects des programmes SOS (depuis avril, leur nombre a doublé). Elles avaient pu offrir un logement et couvrir les besoins essentiels de réfugiés ukrainiens, de familles d’accueil et de mineurs non accompagnés. Dans la plupart des pays, les réfugiés ont été accompagnés dans leurs démarches afin d’être aussi autonomes que possible, ils ont été aidés à s’intégrer dans les communautés locales et à résoudre des problèmes juridiques et administratifs. La plupart des parents ont été appuyés dans leur recherche d’emploi et leur insertion sur le marché du travail. Les réfugiés ukrainiens ont aussi reçu un soutien financier. Par ailleurs, les associations SOS ont aidé à l’inscription des enfants dans les écoles publiques des pays d’accueil, fourni connexions Internet et ordinateurs portables pour permettre aux jeunes de suivre des enseignements en ligne et proposé activités ludiques et ateliers.

Photos : Katerina Ilievska

En savoir plus sur le projet :

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.