Actualités

Le brillant parcours de Kadia, jeune bénéficiaire d’un PACOPE au Sénégal

Publié le : 30.09.2022

Kadia est une jeune bénéficiaire de notre Programme d’Accompagnement des Communautés pour la Protection de l’Enfant (PACOPE) à Louga, au Sénégal. Âgée de 23 ans, elle est issue d’une famille peul* à modestes revenus. Elle vit avec sa mère et fait partie d’une fratrie de 4 filles et 3 garçons. Grâce à l’accompagnement de SOS Villages d’Enfants Monde, par l’intermédiaire du PACOPE, la jeune femme a pu poursuivre de brillantes études universitaires.

Une famille dans une situation d’extrême vulnérabilité

Lorsque la famille de Kadia a été admise dans le programme, elle était dans une situation d’extrême vulnérabilité : la maison n’avait aucun équipement, elle était même dépourvue de toilettes adaptées. Les enfants vivaient dans une grande promiscuité et partageaient une seule pièce avec leur maman, Salimata. Aucun n’était en mesure d’apporter une contribution aux activités de la famille. 

Des résultats probants

Durant la période d’accompagnement – entre 2016 et 2021 – Salimata et ses enfants ont été proactifs dans les activités du programme qui vise à promouvoir la protection de l’enfant et le renforcement économique des familles afin de soutenir les tuteurs dans la prise en charge des enfants pour les accompagner vers l’autonomie. En dépit des faibles moyens économiques et des difficiles conditions de vie de la famille, l’engagement de Salimata dans la protection, l’éducation et la participation de ses enfants ont permis d’obtenir des résultats probants. La famille a été suivie et évaluée par des agents locaux au cours de missions de supervision de la coordination nationale, des experts de l’appui technique ainsi que d’autres partenaires de SOS Villages d’Enfants.

Kadia a occupé le poste de Secrétaire Générale du Club d’Enfants de 2016 à 2018. Une expérience qui lui a permis de développer sa personnalité, son leadership, son expression, mais également ses capacités à manager un groupe d’enfants. Elle a initié l’organisation de plusieurs activités et réunions du Club d’Enfants. Kadia a également participé à l’ensemble des sorties pédagogiques proposées dans le cadre du programme. La qualité de son travail à ce poste a été vivement appréciée.

Un avenir menacé par les inondations

En 2019, alors que Kadia avait obtenu son baccalauréat et choisi de s’orienter vers des études en agroalimentaire à l’Université de Sine Saloum (Kaolack), sa famille fut gravement touchée par les inondations. Bien qu’ayant bénéficié d’un accompagnement à travers un projet soutenant les familles impactées, les capacités économiques du foyer étaient au plus bas et l’entrée de Kadia à l’université était compromise. Ne souhaitant pas demander à nouveau le soutien du programme, Kadia était prête à s’engager comme femme de ménage pour payer sa scolarité. Après une visite à la famille, le chargé de la protection a compris la situation. Et à la veille de la clôture des listes d’inscription, tout a été mis en œuvre pour mobiliser les ressources pour que Kadia puisse s’inscrire.

La jeune fille est actuellement en 3ème année de licence en agroalimentaire. En décembre 2021, elle a pu faire un stage d’observation en entreprise organisé par la cellule d’encadrement des jeunes de SOS Villages d’Enfants Louga.

*Les Peuls sont un peuple de pasteurs établis dans toute l’Afrique de l’Ouest et dans la bande sahélo-saharienne.

Kadia à l’Université – Photos : SOS Villages d’Enfants Sénégal

Comme Kadia, de nombreux jeunes sont soutenus par SOS Villages d’Enfants et les PACOPE afin de pouvoir développer tout leur potentiel et trouver un chemin vers l’indépendance.

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.