Actualités

Joining Forces for Africa
(JOFA)

Publié le : 26.02.2021

Protéger les enfants de la violence pendant et après la crise du Covid-19

Nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau projet Joining Forces for Africa (JOFA) auquel notre association sera amenée à contribuer aux côtés de 5 autres grandes ONG internationales réputées pour la qualité de leur contribution dans la protection des enfants vulnérables à travers le monde. Pour capitaliser sur l’existant et créer des synergies d’action, le projet JOFA s’appuiera entre autres sur les structures communautaires mises en place dans le cadre des Programmes d’Accompagnement des Communautés pour la Protection de l’Enfant (PACOPE) du Sénégal pour renforcer à un niveau local les systèmes de protection de l’enfance. Nous reviendrons sur l’implémentation de ce projet mais souhaitons déjà vous présenter les grandes lignes de cette initiative internationale.

Six ONG internationales unissent leurs forces

Créé en 2017, le consortium Joining Forces réunit les six plus grandes ONG internationales engagées pour la protection de l’enfant et la défense de leurs droits. Notre fédération, SOS Children’s Villages International*, en fait partie au même titre que ChildFund Alliance, Plan International, Save the Children International, Terre des Hommes International Federation et World Vision International. Le collectif se mobilise pour promouvoir les droits de l’enfant et faire reculer toutes les formes de violence exercées à leur encontre. Joining Forces for Africa (JOFA), premier projet commun du consortium, soutenu financièrement par l’Union européenne, a démarré l’an dernier en pleine pandémie de COVID-19. Mis en œuvre dans cinq pays (Kenya, Ouganda, Ethiopie, Mali et Sénégal) et pour trois ans, il entend « protéger les enfants contre la violence pendant la crise du Covid-19 et au-delà ».

Les graves effets de la crise sur les enfants

On le sait aujourd’hui, la pandémie de Covid-19 a généré bien d’autres crises auxquelles les enfants ont payé un lourd tribut. Ils ont souvent été les victimes cachées de cette crise qui a eu de graves effets sur leur vie, menaçant directement leur protection et leur bien-être. Elle a empêché les familles et les communautés de les protéger et de les prendre en charge de manière adéquate, mais elle a surtout décuplé les risques de violence. La violence domestique a fortement augmenté et les enfants ont été davantage exposés à cette violence, qu’elle soit physique, sexuelle ou psychologique, qu’il s’agisse de maltraitance, d’abus, d’exploitation ou de négligence. Les conséquences sur leur vie présente et future sont désastreuses.

Protéger plus de 718.000 enfants dans 5 pays

Pour toutes ces raisons, le projet JOFA entend répondre aux besoins urgents de protection des enfants et améliorer la vie de centaines de milliers de filles et de garçons dans les cinq pays ciblés tout en travaillant sur le long terme pour renforcer les systèmes locaux et nationaux de protection de l’enfant et développer la résilience des enfants, des familles et des communautés. Plus de 718.000 enfants particulièrement vulnérables, vivant souvent dans des conditions de pauvreté extrême, sont concernés par ce projet et y participeront. Par ailleurs, 3.000 membres d’institutions locales de protection de l’enfance et 23.000 parents et tuteurs seront aussi impliqués dans sa mise en œuvre.

*L’organisation mondiale SOS Children’s Villages International est directement impliquée dans JOFA à travers ses projets en Ethiopie et au Sénégal.

Pour en savoir plus sur Joining Forces et JOFA : https://joining-forces.org/  

Photo: © Claire Ladavicius

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.