Actualités

Rimma et ses filles, réunies par notre programme Ouzbékistan

Publié le 10.11.2023

En octobre 2021, Rimma*, 30 ans, a été orientée vers le service SOS de renforcement de la famille de Khorezm car elle avait décidé placer ses filles, Ilham et Elena*, dans une institution. Leurs conditions de vie s’étaient fortement dégradées et seule, elle ne parvenait pas à subvenir aux besoins essentiels de ses enfants.

En 2019, après le décès de son mari dans un accident de voiture, les relations de Rimma avec sa belle-mère se sont détériorées. Forcée de quitter la maison familiale, elle s’est installée dans une mosquée.

Rimma était très impactée par la douleur de la perte de son mari. Sans logement ni revenus, elle s’est sentie submergée et la peur, l’anxiété, la dépression et l’incapacité à s’occuper correctement de ses enfants l’ont obligée à prendre la décision la plus difficile de sa vie : renoncer à ses droits et envoyer les filles à l’orphelinat. C’est ainsi que la famille a été prise en charge par le centre social SOS de Khorezm.

Grâce à l’accompagnement juridique fourni par les équipes du centre, Rimma et ses filles ont pu emménager dans la maison des parents de Rimma. Plus tard, une importante donation lui a permis de devenir propriétaire de la maison. Le conseiller spécialiste de l’emploi de l’équipe de SOS Villages d’Enfants a orienté Rimma vers une formation en informatique et en soins infirmiers, qui lui a permis de trouver un emploi d’infirmière dans un centre médical. Aujourd’hui, elle a un emploi et des revenus stables.

L’accès à un soutien psychosocial complet a été crucial pour la famille de Rimma. L’état émotionnel de la mère et ses deux filles s’est considérablement amélioré, la relation enfant-parent se renforce et évolue très positivement. Rimma a appris à prendre soin de sa propre santé mentale et de celle de ses enfants.

La sensibilisation à la parentalité positive a aidé Rimma à développer des compétences pour s’occuper correctement de ses filles – elle a commencé à les aider à faire leurs devoirs et a appris à répondre à leurs besoins. Prise en charge par des services de santé locaux, Elena, sa fille cadette, a amélioré ses capacités intellectuelles et cognitives ainsi que ses résultats scolaires. Les relations avec les proches de Rimma ont également progressé dans le bon sens : ses parents adorent leurs petites-filles et sont très fiers de ce que leur fille a accompli.



Rimma se souvient de la terrible période qu’elle a traversée et ne peut retenir ses larmes de joie en voyant comment la vie de sa famille a changé : « Malgré toutes le deuil et les difficultés de la vie, et lorsque, désespérée, j’aurais pu commettre ma plus grosse erreur, SOS m’a tendu la main et m’a soutenu à tel point que j’ai du mal à y croire. Leur aide m’a offert l’opportunité de changer, de changer ma vie et celle de mes filles. Le plus important, c’est que nous sommes ensemble aujourd’hui et que nous sommes heureuses ! »

*Prénoms changés pour des raisons de protection


Photos : © SOS Villages d’Enfants en Ouzbékistan

En savoir plus sur notre action en Ouzbékistan

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association


Partager

Newsletter

En indiquant votre adresse électronique, vous acceptez de recevoir notre contenu envoyé par courrier électronique et vous acceptez notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription.