Actualités

Protéger les écoles, une priorité !

Publié le : 9.09.2021

C’est en 2020 que, pour la première fois, la communauté internationale a célébré une Journée internationale pour la protection de l’éducation contre les attaques. Ce nouveau rendez-vous, fixé au 9 septembre dans le calendrier, fait suite à l’adoption d’une résolution par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 28 mai 2020.

Pour sa deuxième édition, cette journée est une nouvelle fois l’occasion d’alerter sur la situation, de sensibiliser et d’agir en faveur de la protection de l’éducation contre les attaques et du maintien de son accès aux enfants vivant en zones de conflits. Aux quatre coins du globe, dans des pays en guerre, élèves et enseignants sont blessés ou tués, filles et garçons sont enlevés par des groupes armés ou sont recrutés comme enfants soldats, écoles et établissements scolaires sont pris pour cible. Selon l’ONU, entre 2015 et 2019, plus de 22.000 élèves, enseignants et universitaires ont été blessés, tués ou mis en danger dans le cadre de conflits armés ou de situations d’insécurité et dans 93 pays au moins une attaque contre l’éducation a été signalée. Dans 35 pays, quelque 75 millions d’enfants et d’adolescents ont d’urgence besoin d’un soutien éducatif.

Dans des contextes de violence, ce sont les enfants qui paient le plus lourd tribut. Ils sont privés de leurs droits, notamment leur droit à l’éducation. Les systèmes éducatifs volent en éclats, anéantis par des guerres. Les écoles sont occupées, prises pour cible et détruites. Les jeunes se retrouvent sans écoles, sans enseignants, sans matériel quand ils ne sont pas forcés de se déplacer dans leur propre pays ou de se réfugier ailleurs. Or ne pas aller à l’école rend les enfants, les filles surtout, plus vulnérables encore à toutes les formes de violence, de maltraitance et d’abus auxquels ils sont déjà exposés.

Garantir un accès à l’éducation aux enfants vivant en situation d’urgence est, à côté de leur protection, notre priorité chez SOS Villages d’Enfants. 

Avec nos partenaires sur le terrain, nous nous mobilisons pour notamment :
  • ouvrir des lieux d’apprentissage temporaires,
  • mettre en place des Espaces Amis des Enfants où les jeunes peuvent jouer, apprendre et retrouver une certaine normalité,
  • aider à la scolarisation d’enfants déplacés ou réfugiés,
  • renforcer les capacités des enseignants en psycho-social, protection et droits de l’enfant,
  • sensibiliser les communautés au danger du travail des enfants, des mariages et des grossesses précoces et leur faire prendre conscience de l’importance de l’éducation.

Il est pour nous crucial de soutenir cette éducation pendant et après l’urgence dans des pays où sévissent des conflits armés ou dans les pays d’accueil des réfugiés. Ainsi actuellement nous appuyons entre autres en République centrafricaine un grand projet intégré d’éducation et de protection dans une école publique afin de permettre à des milliers d’élèves, affectés par des années de guerre civile, de bénéficier d’une éducation de qualité, inclusive et équitable, dans un cadre sécurisé.

L’éducation est un droit et elle joue un rôle essentiel dans la prévention des conflits et le retour de la paix. Nous devons aider à en maintenir l’accès aux nombreux enfants en danger dans le monde.

Photos : SOS Archives – Vincent Tremeau

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.