Actualités

Journée internationale des migrants

Publié le : 18.12.2021

Le chemin de l’exil, du Venezuela à la Colombie

C’est en 2000 que l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé une Journée internationale des migrants pour célébrer l’adoption de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille. Suivront en 2016 l’adoption de la Déclaration de New York pour renforcer la protection des millions de personnes déplacées de force ou migrantes puis en 2018 l’adoption à Marrakech d’un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. « Par les orientations qu’il renferme, [il] offre l’occasion de faire de la mobilité humaine une réalité et d’en saisir les chances » lit-on sur le site de l’Organisation internationale pour les Migrations (qui fête cette année ses 70 ans) annonçant le thème de la Journée 2021 : « Mettre à profit le potentiel de la mobilité humaine ».

281 millions de migrants dans le monde

A l’échelle mondiale, le nombre de migrants n’a jamais été aussi important et il continue d’augmenter. Sur tous les continents, les crises migratoires se multiplient et charrient tragédies, douleurs et souffrances qui font tristement la Une des médias. En 2020, l’on comptait 281 millions de migrants dans le monde (contre 173 millions en 2000), soit 3,6% de la population et, en 10 ans, le nombre de réfugiés et de déplacés de force dans le monde a plus que doublé pour dépasser désormais les 84 millions de personnes (sources : OIM, UNHCR, ONU) dont quelque 40% d’enfants. Si la crise du Covid-19 a ralenti un peu les flux, elle a très durement touché migrants et réfugiés, fragilisant leur situation et aggravant leurs conditions de vie. Depuis deux ans, les enfants, surtout ceux non accompagnés ou séparés de leurs parents, paient un lourd tribut à cette crise. Sur le chemin de l’exil ou dans de nouveaux pays, ils sont souvent privés de protection et de leurs droits et exclus des services essentiels.

Plus grande crise migratoire en Amérique latine

Activité organisée par SOS Villages d’Enfants Colombie dans l’Espace Ami des Enfants de Villa del Sur à La Guajira

Depuis des années, le Venezuela connait une des plus importantes crises migratoires au monde, la plus importante de l’histoire récente de l’Amérique latine. Depuis 2018, les déplacements ont été multipliés par quatre et l’exode s’est poursuivi pendant la pandémie de Covid-19, même si les flux ont été ralentis. Depuis 2015, ce sont plus de 6 millions de personnes qui ont fui le Venezuela vers des pays voisins et d’autres dans le monde. La Colombie, principal pays de destination, accueille désormais plus de 1,8 million de réfugiés et de migrants vénézuéliens (source : R4V). Leur situation y est difficile surtout pour les enfants et adolescents, nombreux, qui s’y retrouvent non accompagnés ou séparés de leurs parents.

Se mobiliser pour 300 enfants vénézuéliens en Colombie

C’est pour ces enfants que nous sommes engagés depuis mars 2021 dans un programme d’aide d’urgence mis en place par SOS Villages d’Enfants Colombie, après une première intervention en 2018 pour des familles migrantes et réfugiées vénézuéliennes. Le projet, qui se développe aux frontières avec le Venezuela et l’Equateur, cible 300 enfants, dont près de la moitié de filles. A ce jour, 233 enfants et adolescents ont déjà pu être accueillis dans deux centres d’accueil temporaire de type familial. A côté du logement, ils bénéficient de soins de santé, d’un accès à l’éducation, d’activités pédagogiques qui mettent l’accent sur leur protection et d’un suivi psychosocial. Par ailleurs, 175 enfants ont déjà été réunifiés avec leurs familles biologiques et 39 enfants, restés seuls, ont trouvé une famille d’accueil.

Images et sons du terrain

A l’occasion de la Journée internationale des migrants, nous avions envie de partager avec vous un film vidéo tourné en octobre dernier par Pascal Becker lors d’une mission sur le terrain de notre collaboratrice Mélissa Gaj. Ce petit film émouvant a été projeté lors de notre 45e Concert de Gala le 2 décembre dernier à la Philharmonie. Vous y découvrirez des volets de notre programme en direction des enfants migrants vénézuéliens que nous avons pu soutenir grâce à vous et que nous continuerons d’appuyer en 2022, leurs besoins restant énormes. Vous y découvrirez aussi d’autres projets proposés par notre association sœur SOS Villages d’Enfants Colombie, active dans le pays depuis déjà 50 ans.

MERCI à toutes et à tous pour votre solidarité !

Photos : SOS Villages d’Enfants Monde – SOS Villages d’Enfants Colombie

Infographie : SOS Villages d’Enfants International

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.