Actualités

Journée internationale de l’alphabétisation

Publié le 8.09.2023

Célébrée chaque année le 8 septembre depuis plus d’un demi-siècle par l’Unesco, la Journée internationale de l’alphabétisation rappelle l’importance cruciale de cette alphabétisation, « facteur de dignité et de droits humains ». Alors que les crises s’enchaînent, les avancées en matière d’éducation, de formation et de développement sont mises à mal et les inégalités s’amplifient. Les défis sont grands pour que chacun et chacune acquièrent les compétences de base, qu’il s’agisse de la lecture, de l’écriture ou du calcul.

« Promouvoir l’alphabétisation pour un monde en transition : bâtir les fondations de sociétés durables et pacifiques » est le thème retenu en 2023 par l’Unesco pour célébrer cette journée qui tisse des liens étroits avec les Objectifs de Développement Durable, notamment l’Objectif 4 qui veut « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». L’alphabétisation, comme l’éducation, joue un rôle essentiel en matière de paix et de développement.

En ce 8 septembre, nous partageons avec vous une jolie histoire qui nous vient des bancs d’une école en Ethiopie. Elle évoque les liens forts entre un professeur de mathématiques et ses élèves, elle parle de sa conviction et de ses efforts quotidiens pour les faire participer activement.

« Maintenant, je peux garder leur attention »

Habtamu D., professeur de mathématiques, est heureux de constater que ses élèves sont plus actifs en classe. Après avoir suivi un cours avec SOS Villages d’Enfants, il a appris à mieux les motiver.

Habtamu se tient devant sa classe à l’école primaire Hachalu Hundessa, les élèves le regardent avec intérêt depuis leurs pupitres. Aujourd’hui, ils apprennent les fractions. Habtamu écrit un problème de mathématiques au tableau et demande qui peut le résoudre. Un grand nombre de mains se lèvent. Presque tous sont impatients de montrer qu’ils peuvent donner le résultat.

Habtamu est fier d’eux. Sa classe est active et intéressée par les mathématiques, il félicite les élèves lorsqu’ils trouvent la bonne réponse.

Il faut de l’énergie pour motiver une classe d’environ 45 élèves, c’est pourquoi Habtamu a suivi un cours avec SOS Villages d’Enfants à Bedelle.

« J’ai appris à faire participer les élèves en classe. En mathématiques, je peux utiliser des outils tels que des règles, des triangles et d’autres instruments pour les motiver », explique-t-il, lui qui a participé à trois formations pour enseignants en 2021 et 2022.

Auparavant, l’école primaire ne disposait pas d’outils tels que des règles, des compas et des rapporteurs pour les cours de mathématiques. Aujourd’hui, SOS Villages d’Enfants en a donné à l’école et Habtamu les utilise souvent, surtout lorsqu’il s’agit d’enseigner la géométrie.

« Les instruments sont extrêmement utiles en mathématiques, car il est difficile d’expliquer les concepts. Lorsque je peux le faire à l’aide d’un triangle ou d’un rapporteur, c’est plus facile et je peux capter leur attention », souligne le professeur.

Photos : © Anne Kidmose

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association


Partager

Newsletter

En indiquant votre adresse électronique, vous acceptez de recevoir notre contenu envoyé par courrier électronique et vous acceptez notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription.