Actualités

En Colombie, réunir des enfants vénézuéliens avec leurs familles

Publié le : 15.05.2021

Le 15 mai est l’occasion pour la communauté internationale de mettre en avant les familles et de soulever certaines problématiques qui les frappent en premier lieu, qu’elles touchent à l’économie, au social, à la santé… Comme de coutume, nous nous associons tout naturellement à cette journée alors que les familles vulnérables sont depuis toujours au centre de notre attention et de nos programmes. Cette année, nous souhaitons évoquer les familles en situation d’urgence en vous présentant notre nouveau projet d’aide d’urgence en Colombie. Il concerne des enfants vénézuéliens migrants non accompagnés et leur réunification avec leur famille d’origine. Un sujet que vous pouvez retrouver dans notre deuxième bulletin de 2021 que nous vous invitons à lire et à télécharger.

Actuellement, la Colombie connaît une vague de contestation sociale sans précédent contre la politique gouvernementale. Depuis deux semaines, des milliers de manifestants dont de nombreux jeunes qui sont en première ligne, protestent et subissent une violente et sanglante répression policière, largement dénoncée par la communauté internationale. Dans ce pays lourdement touché par la crise du Covid-19 et où il n’existe presque pas d’aides sociales, la situation des jeunes gens, des familles précaires et des minorités continue de s’aggraver et d’autant plus celle des migrants et réfugiés vénézuéliens. Les défis sont énormes. Depuis des années, alors que le Venezuela connaît une importante crise migratoire, d’innombrables familles ont en effet tenté de trouver refuge et de refaire leur vie dans la Colombie voisine. Au fil des jours, elle est devenue le premier pays de destination mais aussi un important pays de transit vers d’autres pays de la région. Elle accueille désormais 1,8 million de Vénézuéliens parmi lesquels de nombreux enfants séparés de leurs familles.

Accompagner des familles migrantes

SOS Villages d’Enfants Colombie est présente dans le pays depuis 50 ans et active notamment à travers des programmes de renforcement des familles qui visent à prévenir leur séparation. Elle s’est engagée en 2018 à soutenir les familles migrantes et réfugiées en provenance du Venezuela dans leurs démarches pour s’installer dans leur nouveau pays mais aussi sur leur difficile route vers d’autres destinations. Elle s’est surtout investie pour protéger et aider de nombreux mineurs isolés en essayant de retrouver leur famille d’origine et de les réintégrer, ces enfants étant particulièrement exposés à la violence et leur protection exigeant une attention accrue. Depuis 2019, alors que le pays manque cruellement de services spécialisés dédiés à ces enfants, SOS Villages d’Enfants Colombie est une des rares associations à leur fournir des soins familiaux et à mener des processus de recherche et de réunification des familles.

Protéger 300 mineurs isolés

Après avoir soutenu sa première intervention d’urgence en direction des exilés vénézuéliens, nous nous sommes réengagés cette année aux côtés de SOS Villages d’Enfants Colombie dans un nouveau projet qui cible 300 enfants vénézuéliens non accompagnés, dont près de la moitié de filles. Démarré en mars, ce projet se développera jusqu’à la fin de l’année à Maicao et à Nariño. Il s’agit de protéger ces enfants particulièrement vulnérables, de répondre à leurs besoins essentiels en leur donnant notamment accès à l’éducation et à des soins de santé mais aussi d’essayer de retrouver leurs familles d’origine pour les réintégrer ou, le cas échéant, leur proposer une prise en charge alternative. Il s’agit aussi d’engager un travail de plaidoyer pour attirer l’attention du gouvernement colombien sur la situation des enfants migrants afin de renforcer leur système de protection et de rechercher des solutions durables. Vous pouvez découvrir quelques-unes des mesures de ce projet sur notre page dédiée.

Aidez-nous à protéger les enfants vénézuéliens migrants en Colombie et à les réunir avec leurs familles d’origine en faisant un don par virement sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (mention « Urgence Colombie ») ou via le formulaire que vous trouverez sur notre page projet. Merci pour votre solidarité !

Photos © Alejandra Kaiser © Kaia Means

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.