Actualités

Education en situation d’urgence : bilan de la première phase du projet de réhabilitation en République centrafricaine

Publié le : 5.08.2022

La première phase du programme de réhabilitation déployé par SOS Villages d’Enfants Monde autour de l’école élémentaire de Kokoro II, en périphérie de Bangui, la capitale de la République centrafricaine, s’est déroulée du 1er octobre 2020 jusqu’en avril 2022. Elle a regroupé plusieurs objectifs : renforcer les mécanismes communautaires de protection des enfants, améliorer la qualité de l’éducation et offrir un environnement d’apprentissage sécurisé et inclusif aux élèves.

Cet article dresse un bilan des actions accomplies depuis l’amorce de ce projet visant à fournir à des milliers d’enfants affectés par des années de guerre civile une éducation de qualité dans un cadre sécurisé et inclusif.

Sur le terrain, les équipes locales ont, en priorité, entrepris la construction et la rénovation des salles de classe de l’école. 3 nouvelles salles ont été construites, 6 ont été rénovées et aujourd’hui, les 15 salles à disposition permettent de réduire le nombre d’enfants par classe, passant de 130 élèves par salle à une moyenne de 100. Afin de permettre aux élèves, garçons et filles, de se côtoyer sans atteinte à leur intimité, plusieurs blocs de latrines ont été construits ou remis en état. Condition de sûreté indispensable, une clôture a été érigée autour de l’école pour en protéger l’enceinte des intrusions et des attaques et sécuriser l’environnement des enfants. Le point d’eau de l’école a également été entouré d’une clôture de protection.

Salle de classe Kokoro II

Une clôture entoure aujourd’hui l’école et le terrain de basket a été réhabilité.

Le suivi scolaire des élèves les plus vulnérables étant l’un des points ciblés par l’aide d’urgence, un renforcement en français et maths a été mis en place, ainsi que du soutien scolaire à domicile pour 500 enfants parmi les plus en difficultés. Depuis le printemps 2021, 3.443 élèves dont 1.663 filles ont bénéficié de cours de tutorat, ce qui a permis de renforcer considérablement leurs performances académiques. Les enseignants ont également reçu un soutien visant à améliorer leurs conditions de travail : des kits pédagogiques ont été distribués à 36 d’entre eux, et des kits scolaires ont été remis à 2370 enfants pour leur permettre d’étudier dans des conditions plus confortables.

Le projet en vidéo (6 mai 2022)

Les activités socio-récréatives, piliers de l’éducation et de l’apprentissage, ont également été favorisées. La cour de récréation de l’école, comprenant deux espaces de jeu (football et basketball) a été réhabilitée, et 8 kits récréatifs (composés de ballons et de de maillots de sport) ont été acquis et mis à disposition des élèves. La création d’une bibliothèque mobile, équipée de manuels didactiques et récemment pourvue de plus de 340 livres, constitue une autre grande réussite du projet. Elle a permis la création de 4 clubs de lecture auxquels les enfants volontaires peuvent participer. Les élèves ayant le plus de difficultés à lire sont régulièrement invités à en profiter. À ce jour, 2.599 enfants dont 1.290 filles en ont bénéficié.

Autre objectif notable : la sensibilisation de l’entourage des enfants et des adolescents à leur protection et à celle de leurs droits. À cette fin, des ateliers ont été organisés pour promouvoir l’importance de la scolarisation, en particulier celles des filles, auprès des parents d’élèves. Les retours ont été très positifs, traduisant de la gratitude et un grand intérêt pour ce type d’interventions, dont les 1.008 personnes qui en ont bénéficié espèrent profiter à nouveau.

Les enfants de l'école dans leur classe réhabilitée

Des problématiques complexes comme les différents types de violences, le travail des enfants, le mariage précoce ont été abordées lors de journées d’échange et de rencontres dédiées. Dès le mois de décembre 2020, un Club d’Enfants a été mis en place, composé de 16 enfants, dont 10 filles, et de 4 enseignants de l’école. Leur but : promouvoir les droits et la protection des enfants, l’identification et le signalement des abus dont ils peuvent être victimes, et encourager leur participation aux décisions prise au sein de la communauté.

Une deuxième phase du projet est en préparation

En 2022, nous élargissons notre action aux élèves de Kokoro I, communauté voisine. Le projet qui démarre pour 3 ans cible quelque 5.200 bénéficiaires directs dont 3.500 élèves dont 2.095 filles et adolescentes. Un important travail sera mené au sein des communautés vivant autour des deux zones scolaires et dans les structures communautaires et étatiques de la protection de l’enfant.

Si vous souhaitez soutenir ce projet au bénéfice des enfants, élèves des écoles Kokoro I et II, de leur famille et de leur communauté, vous pouvez faire un don sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (mention Aide d’urgence – RCA)

Merci de tout coeur pour votre soutien !

© Photos : SOS Villages d’Enfants Monde

Cofinancé par le Ministère Luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, ce projet bénéficie de l’appui de la Fondation ATOZ placée sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, et de la fondation Wavestone.

En savoir plus sur le projet :

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.