Actualités

Une nouvelle épidémie d’Ebola
déclarée en Guinée

Publié le : 22.02.2021

La semaine dernière, la Guinée a officiellement déclaré qu’elle faisait face à une épidémie d’Ebola après la mort de cinq personnes. Le virus aurait refait son apparition à Gouecké, une petite ville près de la frontière libérienne et située à moins de 50 km de l’un des programmes de SOS Villages d’Enfants Guinée. Cette nouvelle flambée trouve donc son foyer dans la zone où l’épidémie avait commencé également en décembre 2013. Compte tenu du commerce transfrontalier entre la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone qui s’organise dans ce secteur, on craint que l’épidémie ne se propage.

«Tous les enfants dont nous avons la charge et les bénéficiaires que nous soutenons à travers notre programme de renforcement de la famille à N’Zérékoré sont en sécurité et nous sommes soulagés qu’aucun d’entre eux n’ait été à Gouecké récemment», déclare le directeur national de SOS Villages d’Enfants Guinée, M. Richard Watchinou.

En République démocratique du Congo (RDC), deux décès attribués au virus ont été signalés dans la région du Nord-Kivu. «Grâce à l’importante mobilisation du gouvernement de la RDC et de ses partenaires tels que l’OMS, le risque de contamination au-delà de cette zone est faible. Cependant, une attention particulière sera accordée à la sensibilisation de la population et à la réduction des déplacements vers la zone touchée », a déclaré M. Aboubacar Moutari, directeur national de SOS Villages d’Enfants de ce pays.

«Nous suivons de près la situation et nous donnons des informations sur Ebola à nos partenaires. De plus, nous observons toujours, dans ces deux pays,  les mesures barrières mis en place pour se prémunir contre la propagation du COVID-19 telles que la prise systématique de température, le lavage des mains avant d’entrer dans les locaux des villages ou simplement en en restreignant l’accès », ajoute Benoit Piot, directeur international de SOS Villages d’Enfants pour l’Afrique de l’Ouest, du Nord et du Centre.

Entre 2013 et 2016, plus de 11.000 personnes sont mortes de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. À cette époque, plusieurs vaccins avaient été mis au point et ont depuis été utilisés avec succès pour lutter contre les flambées de ce virus en République démocratique du Congo. 11.000 vaccins devraient arriver en Guinée d’ici dimanche pour contenir une possible propagation du virus.

Photo © Daniel van Moll

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.