Actualités

Rétablir les services de santé
dans la région du Tigré en Ethiopie

Publié le : 7.04.2021

Célébrée chaque 7 avril, depuis 1950, sous la houlette de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Journée mondiale de la santé a pour slogan en 2021 « l’équité au cœur du relèvement post-Covid ». Nous nous associons tout naturellement à cette journée de sensibilisation et aimerions braquer les projecteurs sur la santé en situation d’urgence et vous présenter un nouveau projet, bénéficiant du soutien du MAEE, qui démarre ce mois-ci dans la région du Tigré, au nord de l’Ethiopie. Son objectif : soulager l’immense détresse des populations civiles dans cette région où, en novembre dernier, a éclaté un conflit d’une rare violence. Préserver la santé dans des contextes d’urgence est, en effet, primordial alors que trop souvent en temps de guerre les hôpitaux sont détruits, le personnel soignant pris pour cible et les populations privées de tout soin.

Cette intervention d’urgence, qui s’inscrit dans une action humanitaire plus large, veut répondre aux énormes besoins des communautés de cette région qui, pendant plusieurs mois, a été coupée du monde. Elle est de nouveau accessible aux humanitaires mais des violences sporadiques continuent pourtant d’y éclater.

La région a été dévastée, les pires atrocités et exactions y ont été commises. Des millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Des millions d’habitants du Tigré ont besoin d’aide humanitaire, en premier lieu d’eau, de nourriture et de soins alors que de nombreux établissements de santé ont été endommagés, voire détruits, et que ceux qui restent opérationnels font face à une pénurie de matériel et médicaments.

Porter secours à 25.000 personnes dont 15.000 femmes et filles

Présente dans la région du Tigré depuis les années 1970, SOS Villages d’Enfants Ethiopie a initié ce projet d’aide d’urgence en direction des communautés affectées par le conflit dans la ville de Mekele, capitale régionale, et dans les woredas (districts) de Ofla, Alamata, Raya Azebo au sud de la région. Il concerne 25.000 personnes dont 15.000 femmes et filles.

Il est axé sur le médical (e.a. réhabilitation de cinq centres de santé avec fourniture de médicaments et rétablissement des services), la santé maternelle et infantile (prise en charge des cas de malnutrition), la nutrition mais aussi l’accès à l’eau potable, aux produits d’hygiène (e.a. kits de dignité pour les femmes et les filles dans des centres de déplacés et matériel de protection contre le coronavirus) et à des systèmes d’assainissement (e.a. réhabilitation de latrines dans des centres de déplacés).

Il proposera aussi un indispensable soutien psychosocial aux enfants et aux familles traumatisés par l’horreur du conflit et un appui au relèvement des victimes (réhabilitation de deux centres de prise en charge de survivantes de violences sexuelles).

Engagez-vous à nos côtés pour essayer de répondre aux immenses besoins des enfants et des familles dans la région du Tigré en Ethiopie, en faisant un don sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (avec la mention « Urgence Ethiopie »)

© Photo : Alea Horst

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.