Actualités

Renouvellement de notre partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes

Publié le : 4.02.2022

Entre continuité et nouveauté

Ce mercredi 2 février, nous avons eu l’honneur de signer notre 4ème Accord-Cadre avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes. Les 5 prochaines années seront donc dédiées à mettre en place des programmes de développement qui iront dans la continuité de nos PACOPE actuels tout en prenant en compte les problématiques induites par la pandémie.

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’entrée du Bénin comme pays bénéficiaire de cet Accord-Cadre aux côtés de la Guinée, du Niger, du Sénégal et de l’Ouzbékistan avec qui nous sommes ravis de renouveler notre collaboration.

Un bilan positif

Le bilan de notre 3ème Accord-Cadre démontre des effets positifs sur les enfants et les familles vulnérables.

En Afrique de l’Ouest, les programmes mis en place ces 5 dernières années ont mobilisé tous les acteurs essentiels du système de protection de l’enfance[1] afin qu’ensemble ils puissent trouver des réponses aux problèmes rencontrés par les enfants et adolescents.

En Ouzbékistan, la majorité des familles bénéficiaires de nos programmes sont parvenues à l’autonomie : elles couvrent non seulement leurs besoins mais sont aussi en capacité d’assurer une réelle prise en charge de leurs enfants.

Nos actions ont donc initié des dynamiques porteuses qui méritent d’être approfondies ou consolidées. Nous continuerons donc à renforcer la résilience des familles afin qu’elles puissent prendre en charge et protéger leurs enfants et, ce faisant, éviter les séparations familiales.

La crise du Covid-19 prise en compte

Que ce soit en Afrique de l’Ouest ou en Ouzbékistan, les jeunes ont été particulièrement affectés par la pandémie qui a renforcé les difficultés d’accès à l’emploi. Ces réalités seront donc prises en compte et ces jeunes de 15 à 24 ans seront accompagnés dans leur insertion professionnelle. De plus, afin de soutenir leur progression vers l’autonomie, le programme leur permettra de développer des compétences sociales et de vie.

Si la thématique des Droits de l’Enfant reste centrale dans l’Accord-Cadre, une attention sera portée aux droits spécifiques des enfants à des périodes-clés de leur développement que sont l’adolescence et la transition vers l’âge adulte.

Nous remercions vivement le Ministère des Affaires étrangères et européennes pour le renouvellement de son soutien et la confiance qu’il nous porte.

© photos : Claire Ladavicius


[1] Enfants et adolescents, familles, communautés, acteurs de la société civile, acteurs étatiques et pouvoirs publics

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.