Actualités

Protéger les enfants et les familles à Beyrouth

Publié le : 14.08.2020
Protéger les enfants et les familles à Beyrouth

Dix jours après la double explosion qui a dévasté Beyrouth, faisant plus de 170 morts et des dizaines de disparus, 6.500 blessés et des centaines de milliers de sans-abri dont d’innombrables enfants et réfugiés, les secours d’urgence se déploient. Dans la capitale un grand nombre d’hôpitaux et d’infrastructures médicales ont été touchés, seule la moitié serait encore totalement opérationnelle mais se retrouve submergée par l’afflux des blessés. L’on redoute aussi une aggravation de la propagation du coronavirus (les cas positifs sont en augmentation) et de l’insécurité alimentaire alors que des milliers de personnes affectées ont d’urgence besoin d’eau potable et de produits alimentaires.

« Cette tragédie s’ajoute à une crise économique et sanitaire déjà difficile » déplore Zeina Roueiheb, directrice de SOS Villages d’Enfants Liban, tout en expliquant que l’équipe de SOS Villages d’Enfants Liban évalue les besoins pour pouvoir, aux côtés des partenaires gouvernementaux et humanitaires, apporter l’aide la plus efficace, en priorité aux enfants sous le choc et pour longtemps traumatisés.

« Avant même la crise du coronavirus et l’explosion dans la capitale, les familles et les enfants étaient au bord du gouffre : effondrement de l’économie, insuffisance des soins médicaux, préoccupante insécurité alimentaire avec de nombreuses familles menacées par la pauvreté et la faim. L’explosion a exacerbé une situation déjà dramatique. La population de Beyrouth est ébranlée » nous dit Afifa Arsanios Dirani, Présidente honoraire de SOS Villages d’Enfants Liban, ajoutant : « Le Liban est gravement touché, nous allons nous concentrer sur ce que nous faisons de mieux : protéger les enfants et les familles. Nous nous inquiétons surtout pour ceux qui vivent près du port et dans des zones urbaines ».

Aux dernières nouvelles, les logements d’une dizaine de familles habitant près du port et soutenues à travers un programme SOS de renforcement des familles ont été endommagés. L’équipe SOS s’attelle à les aider comme elle portera secours à d’autres familles et enfants dans le besoin en proposant un abri d’urgence aux femmes et aux enfants, une aide aux familles qui ont tout perdu et un indispensable soutien psychosocial. Parmi les premières mesures, on trouve la distribution aux familles d’eau potable, de produits alimentaires, de kits d’hygiène et d’une aide financière sous forme de bons ; la prise en charge temporaire dans les Villages d’Enfants SOS d’enfants qui se retrouvent seuls ; la mise en place d’activités éducatives pour des enfants privés d’accès à l’éducation formelle. On compte déjà pour l’heure plus de 120 écoles détruites ou endommagées, plus de 50.000 élèves sont concernés.

Active depuis soixante ans, SOS Villages d’Enfants Liban veut à travers son intervention protéger les enfants les plus vulnérables et préserver l’unité familiale tout en renforçant les familles déjà précarisées avant le drame par la grave crise socio-économique et dont la situation s’est détériorée avec la crise liée au Covid-19.

Appel à la solidarité : Pour soutenir les victimes de Beyrouth, il est possible de faire un don sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (mention Aide d’urgence – Beyrouth).

Photo : Ali Mahmoud Itani

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.