Projets

Intervention d’urgence dans la région d’Oromiya

Réponse aux besoins sanitaires et nutritionnels des populations affectées par la sécheresse extrême dans la zone de Borena

AIDE D’URGENCE  |   ETHIOPIE

Galerie photos du projet

Le sud de l’Ethiopie est marqué par une sécheresse prolongée sans précédent. Dans la zone aride de Borena, située dans la région d’Oromiya, les conditions sont extrêmes et les communautés pastorales sont particulièrement affectées. Des dizaines de milliers de ménages ont perdu leur bétail et donc leur source de revenus et des dizaines de milliers d’autres sont déplacés internes et vivent dans des camps. Par ailleurs, les fortes inondations du printemps 2023 ont eu pour conséquence l’endommagement de nombreux points d’eau et le déclenchement d’une épidémie de choléra.

Avec le soutien financier du MAEE, nous appuyons SOS Villages d’Enfants en Ethiopie et ses partenaires, notamment l’ONG Gayo Pastoral Development Initiative, dans un projet qui démarre en cet été 2023 au Sud dans la région d’Oromiya (zone de Borena, woreda de Yabello) afin de combler les besoins sanitaires et nutritionnels des populations vulnérables affectées par la sécheresse. Dans un premier temps, il s’agit de renforcer les capacités des services de santé pour pouvoir maîtriser la propagation de l’épidémie de choléra et la prévalence élevée de la malnutrition.


PERIODE

1er juillet 2023 – 30 juin 2024 (première phase)

BENEFICIAIRES

30.461 personnes affectées par la crise alimentaire, en priorité les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes ou qui allaitent et les personnes âgées.

  • 3.633 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë modérée et qui nécessitent une prise en charge
  • • 590 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère et qui nécessitent une prise en charge
  • • 26.238 femmes enceintes ou qui allaitent souffrant de malnutrition aiguë et qui nécessitent une prise en charge

LOCALISATION

Carte localisations des villages SOS en Ethiopie

OBJECTIFS

L’objectif de la première phase est de renforcer les capacités et de combler les lacunes des services de santé afin de leur permettre de maîtriser la propagation de l’épidémie de choléra ainsi que la prévalence élevée de la malnutrition parmi les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes âgées et les enfants de moins de 5 ans.

En matière de nutrition, il s’agit d’intensifier la mise en œuvre du traitement nutritionnel thérapeutique dans les postes et centres de santé en utilisant l’approche de gestion intégrée de la malnutrition aiguë, de mettre en place une intervention en matière de nutrition maternelle et infantile pour pouvoir proposer des services préventifs, de fournir des services techniques et logistiques au centre de santé de Yabello et de couvrir les zones difficiles d’accès du woreda avec des services mobiles de santé et de nutrition.

En matière de renforcement des capacités (techniques, logistiques et financières), il s’agit de permettre au centre de santé de Yabello de mieux assurer son rôle et, en premier lieu, de contenir la propagation des épidémies de choléra et de rougeole et de contribuer à la réduction des taux de malnutrition, avec un accent mis sur la sensibilisation des populations au recours aux structures de santé. 

Soutenez ce projet

Tous les dons en faveur de SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg sont fiscalement déductibles dans les limites fixées par l’article 109, alinéa 1, n°3 de la loi concernant l’impôt sur le revenu.

Intervention d’urgence dans la région d’Oromiya

Ethiopie

Pour nous contacter :


Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.