Actualités

Le bonheur d’être réunis

Publié le : 12.04.2022

Comme dans beaucoup de familles nombreuses, la fratrie Alvarez* a du mal à accomplir les tâches quotidiennes à temps, comme préparer le petit-déjeuner, se préparer pour l’école ou s’occuper des animaux domestiques.

C’est d’autant plus difficile qu’il s’agit d’une famille de six enfants – Maria (17 ans), Cecilia (15 ans), Paola (13 ans), Daniela (12 ans), Diego (11 ans) et Julia (10 ans) – qui ont été réunis il y a sept ans après avoir vécu séparément pendant de nombreuses années dans des familles d’accueil en Bolivie.

Au Village d’Enfants SOS de Cochabamba, en Bolivie, ils ont enfin pu vivre sous un même toit. Leur éducatrice, Monica, les a aidés à rétablir leurs liens fraternels.  

Maria, Cecillia, Paola, Daniela, Diego et Julia auprès de Monica, leur éducatrice SOS.
© Photo : Emilse Chuquimia

Monica, qui a elle-même trois frères, essaie de transmettre l’expérience qu’elle a de liens fraternels forts aux enfants Alvarez. Ma mère avait l’habitude de me dire :  « En tant que frères et sœurs, vous allez prendre soin les uns des autres, vous allez vous soutenir mutuellement »,  et je pense que c’est ce que je leur apprends », dit-elle.

« Lorsque les familles sont séparées, les enfants perdent souvent le lien avec leurs frères et sœurs. En Bolivie, SOS Villages d’Enfants s’efforce de réunir les frères et sœurs qui vivent séparés dans des foyers d’accueil gérés par l’État. Nous entrons en contact avec les autres foyers d’accueil et ils identifient les frères et sœurs qui sont séparés. Ils savent qu’SOS Villages d’Enfants Bolivie réunit les frères et sœurs et que cela contribue à leur bien-être. »

Javier Villka, conseiller en renforcement des familles

Être ensemble, en famille

Maria, la sœur aînée, dit que le fait d’avoir ses quatre sœurs et son frère avec elle est un trésor. Pour l’une des plus jeunes sœurs, Daniela, l’un de ses souvenirs les plus chers est une fête surprise d’anniversaire où ils étaient tous réunis.

Cecilia considère que les “journées en famille”, ainsi que le goûter avec ses jeunes frères et sœurs, comme ses activités préférées. Diego, le seul garçon, apprécie l’école et aime jouer au football, il est heureux de profiter de la compagnie et de la protection de ses sœurs.

Les quatre frères et sœurs devant leur maison au Village d’Enfants SOS de Cochabamba.
© Photo : Emilse Chuquimia

Julia, la plus jeune, apprécie surtout le fait qu’ils soient ensemble maintenant. “Nous sommes une grande famille. Ce que j’aime le plus, c’est que nous soyons réunis.”

*les noms ont été changés pour protéger la vie privée des enfants

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.