Actualités

Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit

Publié le : 19.06.2021

En ce 19 juin, SOS Villages d’Enfants Monde a une pensée toute particulière pour les victimes de violences sexuelles liées à des conflits et s’associe à la communauté internationale pour combattre cette horrible forme de violence. Notre association s’engage concrètement, à travers certains programmes d’aide d’urgence mis en œuvre par ses partenaires locaux dans des zones de conflits, à soutenir les rescapées de violences sexuelles. C’est actuellement le cas dans la région du Tigré en Ethiopie où l’usage du viol comme arme de guerre est largement dénoncé. L’intervention d’urgence de SOS vise l’accompagnement psychosocial des femmes et des filles victimes de violences sexuelles, la réhabilitation de deux centres de prise en charge pour les aider à se relever et le renforcement de leurs moyens de subsistance.

C’est en 2015 que l’Assemblée Générale des Nations Unies a fait du 19 juin une Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit afin de dénoncer, condamner et éliminer cette abominable violence qui, aujourd’hui encore, sévit dans de nombreuses régions du monde et fait d’innombrables victimes, surtout des femmes et des filles. Cette journée de sensibilisation permet aussi de témoigner sa solidarité envers les victimes et de rendre hommage aux survivantes et à celles et ceux qui se battent pour mettre un terme définitif à ces actes odieux que sont le viol, l’esclavage sexuel, la prostitution forcée, la grossesse imposée…

Comme le rappelle l’ONU, la pandémie de Covid-19 a eu des conséquences désastreuses pour les victimes de violences sexuelles liées aux conflits. Alors que ces violences font partie des crimes les moins signalés, leur dénonciation s’est avérée encore plus difficile avec la pandémie. Un rapport daté de mars 2021 montre qu’en 2020 femmes et filles ont été frappées de plein fouet et que la pandémie a mis « un coup d’arrêt aux efforts de prévention, à la protection et aux services de prise en charge » lit-on sur le site du Fonds des Nations Unies pour la Population. 

Dans la province du Tigré, aider des survivantes à se redresser

Dans le cadre de notre aide d’urgence dans la région du Tigré en Ethiopie, un volet spécifique du programme concerne l’appui au relèvement de victimes de violences sexuelles. Depuis des mois, les nouvelles du terrain sont alarmantes. Elles font état d’attaques de civils, de violences sexuelles perpétrées par des hommes armés, de viols et d’assassinats ciblés. Les personnes vivant dans des sites d’accueil de déplacés internes sont très exposées. A travers son intervention, notre partenaire sur le terrain, SOS Villages d’Enfants Ethiopie, veut mettre l’accent sur le soutien psychosocial des survivantes de violences sexuelles ainsi que sur leurs moyens de subsistance. Il est prévu de réhabiliter et d’équiper deux centres de prise en charge qui ont été endommagés et pillés pendant les combats afin de permettre aux femmes et aux filles d’y bénéficier du traitement médical dont elles ont besoin et d’y recevoir des kits de dignité (nécessaire pour la toilette, serviettes hygiéniques, sous-vêtements…).

Par ailleurs, l’association entend activer des mécanismes efficaces de protection contre l’exploitation et les abus sexuels. En effet, les services sont inadaptés et les difficultés d’accès à la région empêchent de renforcer le personnel de protection sur le terrain. Les cas de violences sexuelles ne sont pas suffisamment dénoncés, en raison notamment de la stigmatisation qui existe au sein de la communauté et qui risque de peser lourdement sur la vie sociale et économique des victimes. Aussi une partie du projet vise-t-il le renforcement des moyens de subsistance des survivantes notamment en les réunissant au sein de petites coopératives afin de faciliter leur formation professionnelle puis en leur fournissant le soutien matériel et/ou financier nécessaire en vue du démarrage d’une petite entreprise.

Photo © Vincent Tremeau

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.