Actualités

Journée internationale de la jeunesse

Publié le : 12.08.2020
Journée internationale de la jeunesse

Depuis 1999, année où elle a été fixée par les Nations Unies, la Journée internationale de la jeunesse est célébrée chaque 12 août. Occasion de nous pencher sur la situation, toujours plus fragile, des jeunes et de mettre en lumière leur merveilleux potentiel en tant que force vive de la société.

En cette année difficile, marquée par la crise du Covid-19 qui ne cesse de s’étendre et de précariser les jeunes générations, cette journée prend une résonance particulière. En effet, la crise sanitaire et ses crises collatérales, économiques et sociales, affectent de plein fouet les jeunes et exacerbent les inégalités. Des mois de confinement et de restrictions ont bouleversé leur vie et fait voler en éclats leurs repères. Alors que les écoles étaient fermées, de nombreux enfants et adolescents n’ont pu suivre l’enseignement à distance, n’ayant ni ordinateurs, ni accès à Internet. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ne retourneront peut-être jamais à l’école, contraints de trouver un travail pour aider leur famille à s’en sortir et pour subvenir à leurs propres besoins. Une chose est sûre, les conséquences pèseront longtemps sur les plus vulnérables. Plus que jamais, les jeunes doivent avoir un solide bagage et être bien préparés pour affronter les nouveaux défis auxquels ils devront faire face des années durant.

A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse 2020, les Nations Unies ont décidé de mettre l’accent sur l’engagement des jeunes pour une action d’envergure mondiale. Nous nous y associons pleinement et souhaitons partager avec vous l’histoire de Haneen, une jeune fille qui a grandi avec sa sœur jumelle dans le Village d’Enfants SOS de Bethléem et qui est aujourd’hui fermement engagée à défendre les droits de l’enfant. Elle s’exprime ainsi régulièrement sur les problèmes des jeunes en tant que membre du Palestinian Children’s Council et a été invitée à participer à un panel sous la houlette du Comité des Droits de l’Enfant des Nations Unies en septembre 2018 à Genève. Haneen espère devenir une ardente avocate des droits des enfants.

© 2020 SOS Children’s Villages

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.