Actualités

Échange avec
Jean-Paul Meyers

Publié le : 30.11.2020
Notaire à Esch-sur-Alzette, Jean-Paul Meyers est depuis 2019 Administrateur de SOS Villages d’Enfants Monde. Il apporte son éclairage sur les legs et les donations qui peuvent être faits à notre association pour des enfants vulnérables.

Pourquoi avoir rejoint notre Conseil d’Administration ?
J’ai toujours été intéressé par la philanthropie et par tout ce qui touche à l’aide à l’enfance. Ancien scout, je suis membre de service clubs et de la Fondation Kannerschlass. Si les objectifs et les approches sont différents, il s’agit toujours de servir la cause des enfants, ils sont notre avenir et c’est important de diriger nos actions vers eux. J’ai été honoré quand on m’a proposé de rejoindre SOS Villages d’Enfants Monde et heureux de pouvoir donner une autre dimension à mon engagement.

Legs par testament, donation, assurance-vie, comment s’y retrouver ?
Certains se demandent comment soutenir une œuvre, d’autres ont une idée mais ont besoin d’assistance pour choisir le bon instrument. Il faut savoir qu’une donation se fait du vivant de la personne, l’association destinataire bénéficiant de suite du bien en question. Le bénéfice du legs n’interviendra lui qu’après le décès de la personne. Quant à l’assurance-vie, c’est un produit d’assurance dont on décide du montant, unique ou mensuel, qui à son décès sera versé.

Le legs passe-t-il nécessairement par un notaire ?
Le legs est une disposition de dernière volonté que l’on peut changer à tout moment. Il se fait par testament. Le plus simple est le testament olographe qui doit être écrit de la main du testateur, daté et signé. Le notaire peut aider à le rédiger mais ce n’est pas obligatoire et il est valable même si on le garde dans sa table de nuit, sans l’enregistrer, ce qui est pourtant recommandé. Il y a le testament notarié dicté au notaire en présence de deux témoins, sans relation familiale avec le notaire ou le testateur, qui doivent habiter au Luxembourg et comprendre la langue du testament. L’approche est plus formelle mais garantit qu’il n’y aura guère de contestation possible. Il y a enfin le testament mystique, très peu usité, remis au notaire sous enveloppe scellée en présence de deux témoins mais dont personne ne connaît le contenu.

Que peut-on transmettre à SOS Villages d’Enfants Monde ?
On peut tout léguer, argent, biens, bijoux… et si on le souhaite affecter le legs ou le don à un projet spécifique. Mais au Luxembourg il y a une limite, ce sont les enfants qui ont droit à la réserve légale. Sans enfant, je peux disposer de 100% de ma fortune. Avec un enfant, je ne peux disposer que de la moitié, avec deux enfants d’un tiers et à partir de trois enfants d’un quart. On peut aussi p.ex. léguer un compte spécifique et alimenter ce compte d’une somme déterminée qui va s’accumuler au fil de la vie et qui au décès reviendra à l’association.

Léguer à une association, est-ce courant ?
Oui, c’est assez courant pour des personnes sans descendants directs et pour celles dont les enfants bien installés ne verraient pas leur vie changer avec la somme léguée qui, par contre, va changer la vie d’enfants pris en charge par l’association. En effet, il ne faut pas penser qu’aux legs universels, ni associer legs et grosses fortunes ! Un legs, même modeste et ne représentant qu’une petite partie de la succession, peut faire beaucoup de bien. Le testament peut s’écrire en trois lignes et changer la vie de nombreux enfants.

Donner en confiance
Les biens qui nous sont confiés pour les enfants sont le fruit de toute une vie et votre engagement est le signe d’une grande confiance. Soyez assuré de la bonne gestion de votre don/legs.
Il peut aller à nos infrastructures (villages, écoles, centres de santé…) ou bénéficier à un programme (santé, éducation, réhabilitation…) et vous pouvez décider du lieu où il sera affecté (SOS Villages d’Enfants est présente dans 136 pays et territoires). Votre choix sera respecté.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page legs, demandez notre brochure ou contactez notre directrice :

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.