Actualités

Des villages numériques pour garantir l’accès à l’information aux enfants

Publié le : 28.09.2021

C’est en 2019 que les Nations Unies ont proclamé le 28 septembre Journée internationale de l’accès universel à l’information, dans le sillon de l’Unesco qui l’avait fait en 2015. En 2021, cette journée a pour thème « Le droit de savoir – Construire en mieux avec le droit d’accès à l’information » pour réaffirmer « l’importance d’élargir l’accès aux lois sur l’information et de les mettre en application dans le monde entier », précise l’Unesco. L’objectif est de trouver au plus vite des solutions durables pour atteindre la cible 10 de l’Objectif de Développement Durable 16 : « garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux », en mobilisant gouvernements, société civile, populations…

Comme nous le rappelle justement l’ONU, « l’accès universel à l’information est la pierre angulaire de sociétés du savoir à la fois saines et inclusives ». Après deux années marquées par la pandémie de Covid-19 et les crises éducatives qu’elle a entraînées, les inégalités d’accès à l’éducation et la fracture numérique apparaissent, une nouvelle fois, au grand jour. Aujourd’hui encore, d’innombrables élèves n’ont pu reprendre le chemin de l’école et resteront en marge. Voilà pourquoi chez SOS Villages d’Enfants Monde nous continuons de nous engager pour que l’éducation soit accessible à toutes et tous de façon équitable, inclusive et durable et pour que les enfants puissent renforcer leurs connaissances et compétences technologiques et aient accès, librement et à tout moment, à l’information et à des programmes innovants.

Accompagner les enfants sur le chemin du digital

A l’occasion de ce 28 septembre, nous avons envie de vous présenter deux beaux projets mis en place récemment en Guinée, les villages numériques de Conakry et de Kankan. S’ils ont vu le jour en réponse à la crise du Covid-19, ces projets s’inscrivent plus largement dans l’engagement global de SOS Villages d’Enfants pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour le développement (ICT4D), histoire d’accompagner les jeunes sur le chemin du digital et de la transition numérique. Dans ce monde globalisé, marqué par un perpétuel flux d’informations, l’informatique est devenue incontournable. Difficile en effet d’avoir aujourd’hui accès à l’information, de faire des recherches, d’apprendre, de partager et de transmettre, de communiquer, d’accéder au marché du travail ou encore de se livrer à moult activités du quotidien sans passer par l’outil informatique.

village numérique à Kankan

En Guinée, en raison de la pandémie de Covid-19, plus de 14.000 établissements ont dû fermer leurs portes, affectant la scolarité de quelque trois millions d’élèves, du préscolaire au secondaire. Pour répondre à cette fermeture des écoles qui a perduré pendant de longs mois, les autorités guinéennes ont proposé des émissions pédagogiques à la télévision, à la radio et en ligne.

De son côté, SOS Villages d’Enfants Guinée, dans sa réponse à la crise, s’est notamment engagée, sur le terrain de l’éducation, à renouveler le matériel de la salle informatique de l’Ecole SOS de Conakry. Celle-ci accueille près de 700 élèves, du jardin d’enfants au collège, pour la plupart défavorisés et issus de communautés particulièrement vulnérables. En 2004, cette salle d’informatique avait vu le jour dans le but de faciliter aux enfants l’accès aux TIC mais depuis il n’a jamais été possible d’en rafraîchir le matériel. C’est désormais chose faite, la salle vient d’être équipée de 15 nouveaux ordinateurs avec écrans, claviers et souris.

cours aux 177 eleves du college
salle informatique

A Kankan, où le manque de connexions et de matériel informatique est plus grand encore que dans la capitale, nombreux ont été les enfants qui, pendant le confinement, n’ont pu suivre les enseignements en ligne, forme d’apprentissage qui est pourtant incontournable. Jusqu’à récemment, même le Village d’Enfants SOS de Kankan n’avait ni salle d’informatique, ni ordinateurs, empêchant par-là même les enfants de bien suivre les cours à distance. Ainsi est née l’idée de développer dans ce Village SOS qui héberge actuellement 55 enfants dans 12 maisons familiales, un projet de « village numérique ». Bonne nouvelle, d’autant plus en cette période de rentrée, les maisons ont été équipées d’un bel espace informatique pour le bonheur des petits et des grands.

SOS Villages d’Enfants Monde remercie de tout cœur ses partenaires du Luxembourg engagés dans ces deux projets de villages numériques en Guinée, Allen & Overy qui a soutenu le renouvellement de l’équipement de l’Ecole SOS de Conakry et Elvinger Hoss Prussen qui a contribué à l’acquisition de l’équipement informatique du Village d’Enfants SOS de Kankan.

© Photos : SOS Villages d’Enfants Guinée – Claire Ladavicius

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.