Actualités

Des frères et sœurs trouvent un foyer heureux

Publié le : 17.02.2022

Kabelo* et ses deux jeunes frères et sœurs sont arrivés dans leur nouveau foyer en ayant pour tout bien les vêtements qu’ils portaient. Une assistante sociale, travaillant avec le gouvernement, les a confiés à la mère SOS Mats’epe Ts’epe afin qu’ils puissent à ses côtés initier une nouvelle vie dans une nouvelle famille.

Trois enfants vont à l'école

Début 2020 après le décès de leur mère qui était célibataire, Kabelo, 8 ans, sa petite sœur Tabi* et son frère Telo*, 5 et 2 ans, ont vécu seuls pendant des mois, dans la communauté peu peuplée de Makhalaneng, à la périphérie de Maseru, la capitale du Lesotho.

Ignorée par les membres de la famille proche, Kabelo s’est sentie obligée de prendre la place de sa mère et de s’occuper de ses frères et sœurs. Ella a abandonné l’école et s’est éloignée de ses amis. Les enfants n’avaient pas de nourriture à la maison, ils mangeaient de la terre, des feuilles et des fruits des arbres.

« Il était difficile d’endosser le rôle de mère », dit Kabelo. « Mon petit frère pleurait tout le temps ; il se sentait mieux quand je le prenais dans mes bras et que je lui chantais des chansons. Parfois, quand il pleurait trop, je ne savais pas comment le calmer. » Avec une telle responsabilité à un si jeune âge, Kabelo était toujours triste.

Mats’epe Ts’epe, la mère SOS, dit qu’elle était émue et dévastée lorsqu’elle a vu les trois enfants pour la première fois. « Ils présentaient des signes évidents de malnutrition et leur peau était couverte d’éruptions cutanées et de plaies. Voir les plus jeunes enfants si effrayés, s’accrocher à Kabelo en l’appelant « maman » était très triste « , dit-elle.

La transition vers la nouvelle famille SOS a été difficile pour les frères et sœurs. Ils ont refusé d’interagir avec les autres et se sont constamment repliés dans leur coin, un signe de traumatisme selon la mère SOS Ts’epe.

« Comme ils ne voulaient pas dormir seuls, je les ai laissés dormir ensemble, avec moi dans la chambre, jusqu’à ce qu’ils se sentent à l’aise et en confiance pour me parler et avoir des chambres individuelles. »

Ts’epe

Comme pour les cinq autres enfants dont elle a la charge, Ts’epe a apporté à Kabelo et à ses frères et sœurs le soutien dont ils avaient besoin pour se sentir en sécurité et se remettre de leur passé. La convivialité et l’amour les ont aidés à s’acclimater à leur nouveau foyer et à s’intégrer à leur nouvelle famille.

« J’aime ma nouvelle famille parce que nous jouons ensemble, y compris avec notre mère, et c’est amusant ; quand nous travaillons, nous le faisons ensemble et c’est intéressant parce que mes frères et sœurs SOS sont très drôles », dit Kabelo qui a maintenant neuf ans. « Nous avons de l’eau à boire, de la bonne nourriture, et je n’ai plus peur la nuit. Nous avons trouvé un foyer heureux. »

« Les enfants sont maintenant en bonne santé, ils ont pris du poids et leur peau s’est rétablie », dit la mère SOS Ts’epe ; « ils ne se différencient plus des autres enfants ».

Avec un adulte fiable à ses côtés pour les protéger et subvenir aux besoins de ses frères et sœurs, Kabelo est redevenue une enfant. Elle aime jouer à la femme au foyer et danser avec ses deux meilleurs amis. Tabi, aujourd’hui âgée de six ans, a développé une passion pour l’écriture et le dessin – elle demande sans cesse à ses frères et sœurs SOS plus âgés de lui donner leur avis sur ses œuvres. Telo aime faire du tricycle avec ses amis, il a récemment eu trois ans.

« Je suis en troisième année et mes frères et sœurs sont en maternelle », explique Kabelo. « Je veux être infirmière quand je serai grande, pour pouvoir prendre soin des gens ».

*Les noms ont été changés pour protéger la vie privée des enfants.

Texte : Anne Kahura – Photo : Mapalane Mahlompho​

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.