Actualités

Colombie : « Les enfants ne sont pas
des machines de guerre! »

Publié le : 18.03.2021

Des enfants soldats auraient été tués lors d’une attaque de l’armée colombienne.

Selon les rapports des médias, pas moins de 12 enfants soldats auraient été tués le 2 mars lors d’une attaque de l’armée colombienne contre un camp rebelle dans la ville de Calamar. «Nous sommes tristes et indignés», déclare Angela Rosales, directrice nationale de SOS Villages d’Enfants en Colombie. La plus jeune victime serait une fillette de neuf ans.

Le ministre de la Défense Diego Molano a tenté de justifier l’attaque en qualifiant ces petits soldats de « machines de guerre » dans une interview à la radio. «Les enfants ne sont pas des machines de guerre!» dit Mme Rosales. «Ils sont souvent victimes de recrutement forcé ou, dans leur désespoir, rejoignent des groupes militants pour échapper à la faim». Malheureusement, la fermeture des écoles publiques depuis la pandémie et le manque de présence de l’État dans les zones rurales ont conduit à une augmentation significative du recrutement d’enfants soldats. Selon les chiffres officiels, 12.481 enfants ont été recrutés de force en Colombie l’année dernière. «Nous supposons que le nombre réel est nettement plus élevé», déclare Mme Rosales. Les enfants ont droit à la protection. « Les attaquer ou les tuer est contraire au droit international », ajoute-t-elle.

Pas de paix en vue en Colombie

SOS Villages d’Enfants Colombie est profondément préoccupé par l’impact de la violence et de la guerre sur la vie des enfants et des jeunes de ce pays. Après des décennies de guerre civile, un accord de paix signé en 2016 a apporté un espoir mais la violence a repris en 2019.

«Construire la paix en Colombie doit commencer par la paix pour les enfants», déclare Mme Rosales. En tant que membre du Conseil national pour la paix de Colombie, SOS Villages d’Enfants a signé une déclaration conjointe avec des organisations de défense des droits humains qui condamne l’attaque. SOS Villages d’Enfants soutient les enfants de ce pays depuis des décennies en aidant les familles à sortir de la pauvreté et en faisant campagne pour la paix.

Photo ©Alejandra Kaiser

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.