Actualités

« Chaque jour compte dans la lutte pour un lendemain égalitaire »

Publié le : 8.03.2022

Comme chaque année, SOS Villages d’Enfants Monde s’associe à la communauté internationale pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes. En ce début 2022, à la lueur de la terrible actualité, elle est avant tout l’occasion de saluer le courage et la force de toutes celles qui sont confrontées au quotidien au danger. Nous souhaitons partager avec vous le message d’une jeune militante palestinienne engagée aux côtés de SOS Villages d’Enfants pour les droits de l’enfant et l’égalité des droits humains.

Depuis 1975, les Nations Unies célèbrent chaque 8 mars les femmes et leurs droits. Traditionnellement, cette journée est l’occasion de rappeler les luttes passées et les réalisations accomplies, d’honorer des femmes engagées et de célébrer des générations de militantes et de résistantes. Si elle permet de faire le point sur les progrès, elle engage surtout à penser l’avenir des femmes et de l’humanité. Discriminations et inégalités restent criantes et guerres et crises majeures continuent de se multiplier mettant toujours plus à mal les droits, en particulier ceux des jeunes filles et des femmes qui en sont les premières victimes.

Ainsi face aux changements climatiques auxquels ces dernières sont confrontées, elles sont souvent en première ligne. « Les changements climatiques sont des multiplicateurs de menaces. Mais les femmes, et en particulier les jeunes femmes, sont des multiplicatrices de solutions » souligne Sima Bahous, Directrice exécutive de l’ONU, dans son message pour ce 8 mars, journée qui s’inscrit en 2022 dans le contexte de la crise climatique avec comme thème, « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ». « Faire progresser l’égalité entre les sexes dans le contexte de la crise climatique et de la réduction des risques de catastrophes est un des grands défis du XXIe siècle », rappelle très justement l’ONU.

Maya, 18 ans, Présidente du Conseil palestinien des Enfants – Photo : Lama Quattush

Sur le terrain du plaidoyer, tous les jours dans le monde des jeunes filles et des femmes agissent pour les droits humains, font bouger les lignes, combattent les discriminations et les violences basées sur le genre, s’attellent à renforcer les filles et à autonomiser les femmes, à renforcer leur voix. C’est le cas de Maya, 18 ans, engagée auprès de SOS Villages d’Enfants, porte-parole des jeunes et militante pour les droits de l’enfant, aujourd’hui Présidente du Conseil palestinien des Enfants. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, elle partage avec nous un message vidéo, encourageant chacune à « continuer à lutter pour réaliser ses rêves » :

« Chaque jour, des filles et des femmes continuent de faire l’expérience de la discrimination, de l’inégalité et de la violence basée sur le genre. Aucun pays n’a atteint l’égalité des sexes. L’accès à l’éducation, à des services de santé et le droit à participer doit être égal pour toutes et tous. Je veux vous rappeler que chaque jour compte dans la lutte pour un lendemain égalitaire ».

VIDEO © SOS Children’s Villages Palestine

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.