Actualités

Autonomiser les mères célibataires en Bolivie 

Publié le 20.11.2023

Coup d’œil sur un projet de renforcement familial

A l’occasion de la journée de l’enfance, nous avons à cœur de partager avec vous l’histoire de Rebeca*, jeune maman qui participe à un projet d’autonomisation pour mères célibataires en Bolivie. Grâce à ce programme, elle a compris l’importance d’entretenir des liens de confiance avec sa petite Diana*.

En Bolivie, la résilience des mères célibataires est visible partout, plus de 80 % des familles monoparentales étant dirigées par des femmes. Les défis auxquels elles sont confrontées, en particulier les difficultés économiques qui touchent 65% de ces familles, témoigne de la force et de la détermination dont les femmes doivent faire preuve pour gérer à la fois les responsabilités domestiques et les besoins financiers de leurs familles.

En réponse à leurs problèmes pressants, SOS Villages d’Enfants en Bolivie a lancé le projet « Autonomisation familiale pour les jeunes femmes avec enfants en bas âge ». Il concerne 175 femmes en situation de vulnérabilité, collectivement responsables de 220 enfants de moins de six ans.

Les similitudes entre les participantes au projet révèlent un récit commun : de jeunes femmes, la plupart âgées de moins de 30 ans, sans qualification professionnelle, exercent un travail informel pour subvenir aux besoins de leur famille. Rebeca, par exemple, est devenue maman à l’âge de 15 ans.  Elle a aujourd’hui 19 ans, sa petite Diana a 4 ans. Elle est avec elle à chaque instant, ce qui lui donne de la force.

A travers les workshops proposés par SOS Villages d’Enfants en Bolivie, Rebeca a radicalement changé, devenant une personne autonome et courageuse, prête à surmonter l’adversité.

Avec Diana j’ai un but, j’ai appris beaucoup de choses et j’accepte les responsabilités pour atteindre mes objectifs 

Rebeca, maman de Diana, 4 ans

En conciliant ses études et son rôle de mère, Rebeca illustre l’impact du projet. Elle, qui étudie l’éducation de la petite enfance, aspire à créer son propre centre pour enfants avant peut-être de se plonger dans la biochimie. Son parcours, bien que traversé de joies, a été difficile au niveau économique, mettant en évidence les obstacles auxquels les jeunes mères sont confrontées pour subvenir aux besoins de leurs enfants.

Il est difficile d’être une jeune mère, vous avez besoin de ressources pour soutenir cet enfant 

Rebeca, participante au projet d’autonomisation familiale

Le principal objectif du projet consiste à renforcer les familles afin d’éviter leur éclatement. Consciente de l’importance des relations de confiance, en particulier dans les familles avec de jeunes enfants, SOS Villages d’Enfants fait en sorte qu’aucun enfant ne grandisse seul. Ses efforts visent à établir des liens nourriciers, de la naissance à une vie adulte indépendante.

Une leçon que Rebeca met en pratique dans sa relation avec Diana. « Si je lui donne de l’affection, elle sait qu’elle est aimée, protégée et en sécurité ». Le soutien de SOS Villages d’Enfants s’étend aux centres pour enfants gérés par les municipalités où ressources et professionnels sont là pour améliorer leurs services.

Face à l’adversité, Rebeca et d’innombrables autres mères célibataires trouvent la force d’aller de l’avant avec un objectif et entourées d’une communauté grâce au projet de SOS Villages d’Enfants en Bolivie.

Tout en continuant à renforcer l’autonomie de ces femmes, l’initiative joue également un rôle crucial dans la construction d’un avenir meilleur pour les enfants qui bénéficient des liens et de la résilience forgés au sein de leurs familles.

* Noms changés pour des raisons de protection.

© Monica Garcia Zea / Mijhail Calle

Catégories

Articles récents

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En indiquant votre adresse électronique, vous acceptez de recevoir notre contenu envoyé par courrier électronique et vous acceptez notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription.