Projets
Localisation : Irak

Irak

Contexte et actualités

Le conflit qui sévit en Irak depuis plusieurs années est l’une des crises prolongées les plus dévastatrices des dernières décennies. Des millions de personnes ont subi des violations systématiques de leurs droits et continuent de lutter pour l’accès à ces droits. Le système économique et social a été durement affecté, un grand nombre d’infrastructures, notamment scolaires et sanitaires, ayant été détruites ou fortement endommagées.

Bien que la ville de Mossoul, troisième plus grande ville d’Irak, au nord du pays, ait été libérée de Daech en juillet 2017, la situation humanitaire dans la région est restée dramatique avec une proportion élevée de personnes déplacées, toujours hébergées dans des camps.

Les enfants ont été particulièrement touchés par le conflit et beaucoup ont été traumatisés à la vue de membres de leurs familles tués ou kidnappés ou ayant subi eux-mêmes enlèvements, tortures, viols ou trafics. Les taux de pauvreté ont augmenté parmi les familles déplacées et leurs communautés d’accueil qui ont dû développer des stratégies pour y faire face, ce qui a souvent eu un impact néfaste sur les enfants (travail des enfants ou mariage précoce).

En 2020, la situation en Irak s’est encore détériorée avec l’apparition du coronavirus. Si Bagdad, la capitale, est en première ligne, l’ensemble du pays n’est pas épargné. Le système de santé, déjà défaillant, est sur le point de s’effondrer et la crise économique, qui s’accroît, accentue la vulnérabilité des familles. Alors que la crise du Covid-19 perdure, les conditions de vie des personnes déplacées internes, notamment de celles vivant dans des camps au nord de l’Irak, s’aggravent.

Trois ans après la fin du conflit, 4,1 millions de personnes dont 2,6 millions d’enfants ont besoin d’aide humanitaire, 4,8 millions de personnes sont retournées chez elles mais 1,3 million sont toujours déplacées internes (250.000 survivant dans des camps officiels). En octobre 2020, le gouvernement irakien a annoncé la fermeture des camps de déplacés mais les acteurs humanitaires considèrent que les conditions ne sont pas réunies pour un retour en toute sécurité.

 

SOS Villages d’Enfants en Irak

Carte IraqEn septembre 2016, SOS Villages d’Enfants a lancé une première aide d’urgence dans la région de Dohuk au Kurdistan irakien pour aider les communautés yézidies déplacées. Elle a permis de soutenir plus de 10.000 personnes. Depuis septembre 2018, un programme de résilience accompagne 1.400 jeunes déplacés de Mossoul et leurs familles qui vivent dans deux camps près d’Erbil, programme interrompu en raison de la pandémie. En juin 2020, en réponse à la crise du Covid-19, SOS Villages d’Enfants Irak a démarré une aide d’urgence pour répondre aux besoins les plus urgents de 500 familles.

 

 

Domaine

Localisation

Projets à la une

Soutenez l'association

Partager

Newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir indiquer la fréquence d’envoi et le type de contenus envoyés par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription.